Actu Train

l'info du rail tous les jours

La région de Bourgogne Franche-Comté va commander les premiers trains à hydrogène en France auprès d’Alstom

2 min read

© Alstom

Signé le 5 mars à Auxerre, le contrat, d’une valeur de 51,9 millions d’euros, lie l’état, la région et Alstom pour la livraison de trois rames bimodes électrique – hydrogène tandis que Hynamics, la filiale d’EDF se chargera de la station de recharge hydrogène à Auxerre. La livraison devrait se faire durant le courant 2022-2023 et avoir une phase de test d’un an pour un début d’exploitation en 2024.

Les trains seront des Coradia bimodes qui auront une vitesse maximale de 160 km/h et pourrons transporter 220 passagers. Ils auront notamment une autonomie comprise entre 400 et 600 km.

Construction d’un pôle hydrogène…

La mise en service des trains permettra de lancer un premier pole hydrogène a Auxerre, en effet, la station de recharge hydrogène pour les trains servira aussi pour la future flotte de bus auxerroise, les camions poubelles ainsi que potentiellement les véhicules utilitaires de flottes privées et publique

C’est un projet d’avenir mûrement bâti, s’est félicité Marie-Guite Dufay ; on devient la région pionnière sur cette technologie stratégique. Il y a Auxerre, mais il y a aussi d’autres projets et réalisations hydrogènes à Dijon, à Belfort, à Dole, à Nevers, à Mâcon … Le travail en faveur des mobilités décarbonées ne fait que commencer

Un hydrogène vert!

L’hydrogène qui sortira de la station de recharge sera produite à partir de l’électrolyse de l’eau et sera un hydrogène vert et non pas par vaporeformage d’hydrocarbures qui crée de l’hydrogène qualifiée de gris car elle produit des gaz à effet de serre.

L’hydrogène qui sortira de la station d’Auxerre sera produit à partir de sources renouvelables issues des parcs éoliens et des barrages hydroélectriques du Morvan. Notre avenir énergétique neutre en carbone se construit dès aujourd’hui

Jean-Bernard Lévy, PDG d’EDF

Sources :

  1. https://www.bourgognefranchecomte.fr/index.php/en-bourgogne-franche-comte-toujours-un-train-davance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.